jeudi 21 janvier 2016

Article et Interview dans le Nouvel OBS au sujet de l'accident de phase I à Rennes

http://tempsreel.nouvelobs.com/sante/20160115.OBS2866/l-essai-clinique-est-un-exercice-tres-dangereux.html#

Peut-on améliorer la sécurité de ces études ?

- Le règlement européen, qui ne fait pas encore force de loi, stipule que les Etats membres devront bientôt surveiller eux-mêmes les essais cliniques. Jusqu’ici, c’était les laboratoires et les prestataires tels que Biotrial qui s’en chargeaient. En France, l’Agence nationale de sécurité du médicament devra beaucoup plus s’impliquer.

Par ailleurs, après l’accident grave survenu à Londres en 2006 lors de l’essai clinique d’un nouveau traitement contre la leucémie, la Food and Drug Administration, l’autorité sanitaire américaine, avait proposé de mettre en place une "phase 0", durant laquelle des micro-doses de traitement seraient administrées, afin d’en mesurer les risques. Mais il n’existe aucune obligation légale de l’appliquer. Le mieux serait en fait de tenter de remplacer ces essais en misant sur les nouvelles technologies, telles que le Big data. L’avenir, c’est de fouiller les données scientifiques existantes, pour repérer en amont les effets indésirables.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire